inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Les occupations paléolithiques en Normandie dans leur contexte chronostratigraphique : « bribes archéologiques »

Auteur(s) et Affiliation(s)

CLIQUET, D.
Service régional de l'archéologie, PCR, Caen, France
UMR 6566, CNRS, Univ. Rennes 1, Lab. Anthropologie-Archéométrie, Rennes, France


Description :
L'A. présente une synthèse des résultats issus de nombreux gisements dont le bilan sédimentaire est souvent peu dilaté car affecté de hiatus ; pourtant ces « bribes archéologiques » participent à la connaissance des premiers peuplements de la Normandie. Les assemblages lithiques se rapportent à l’Acheuléen, mais surtout à la phase ancienne du Paléolithique moyen. L’originalité de la Normandie réside dans l’exceptionnelle conservation de niveaux d’occupation sur 2 sites datés par TL et OSL de l’optimum eemien, en contexte littoral et en doline. Comme dans toute la France septentrionale, ce sont les occupations du début du Dernier Glaciaire (entre 112 et 72 ka) qui sont les mieux préservées et les plus nombreuses, cependant quelques implantations prennent place durant le Pléniglaciaire inférieur. L’occupation de la Normandie s’effectue de manière ponctuelle au Pléniglaciaire moyen (55 à 30 ka) avant de reprendre de l’ampleur au Tardiglaciaire (15 ka à 11 ka) avec les cultures de la fin du Paléolithique supérieur.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Quaternaire (Paris), issn : 1142-2904, 2013, vol. 24, n°. 3, p. 315-358, nombre de pages : 44, Références bibliographiques : 3 p.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Association française pour l'étude du quaternaire

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)