inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

L'acceptation de l'élément marin dans la gestion du trait de côte : une nouvelle gouvernance face au risque de submersion ? Les cas du Lincolnshire, de l'Essex (Angleterre), du littoral picard et du bassin d'Arcachon (France)

Auteur(s) et Affiliation(s)

BAWEDIN, V.
GÉOLITTOMER, UMR 6554-CNRS, Nantes, France


Description :
On analyse les politiques de lutte contre les risques d'inondation marine et leur efficacité sur quatre territoires. L'examen prise en compte des dynamiques naturelles et du long terme dans les politiques de gestion met en évidence une différence d'approche entre les pays anglo-saxons et la France. Jusqu'à une date récente, on observe en France une gouvernance anthropocentrique. Les Pays-Bas envisagent des solutions de gestion plus souples qui intègrent l'élément marin. On note en Picardie une lutte continue contre l'élément marin. Un changement semble s'opérer avec l'émergence de solutions plus douces mais suscitant une certaine méfiance de la population.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Annales de géographie (Paris), issn : 0003-4010, 2013, vol. 122, n°. 692, p. 422-444, nombre de pages : 23, Références bibliographiques : 2 p.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Armand Colin

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)