inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Les géographes et la pensée coloniale française : l’Indochine à travers les thèses de Charles Robequain et Pierre Gourou

Auteur(s) et Affiliation(s)

BRÉELLE, D.
Flinders University, School of Geography, Population and Environmental Management, Adelaide, Australie


Description :
Les premières thèses françaises de géographie régionale traitant de l’Extrême-Orient, Le Thanh Hoá, étude géographique d’une province annamite de Charles Robequain, et Les paysans du delta tonkinois, étude de géographie humaine de Pierre Gourou, ont été publiées la première en 1929 et la seconde en 1936. Cet article décompose le raisonnement et la rhétorique des deux discours qui sous-tendent les deux œuvres en les comparant aux autres discours des années 1920 et 1930. Il s’interroge sur la pertinence, à long terme, de l’approche que les deux AA. ont eue de leur région indochinoise. Il met en lumière la manière dont deux géographes vivant dans le contexte de l’Empire français, ayant suivi une formation universitaire similaire, et travaillant tous deux sur le terrain indochinois, ont construit deux discours géographiques très différenciés l’un de l’autre, tout en participant à la production d’un savoir franco-vietnamien rendant compte des structures et dynamiques paysannes annamites.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Cybergeo, issn : 1278-3366, 2009, n°. 442, p. 1-20, nombre de pages : 20, Références bibliographiques : 71 ref.

Date :
2009

Identifiants :
eurl : http://www.cybergeo.eu/index22043.html

Editeur :
Pays édition : France, Paris, CNRS

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)