inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

L'Asie-Pacifique des crises et des violences

Crises et violences en Birmanie. Quarante-quatre ans de pouvoir militaire

Auteur(s) et Affiliation(s)

LUBEIGT, G.
UMR 8586 PRODIG, PARIS, France


Description :
En 1988, le remplacement des militaires socialistes par une nouvelle junte prônant l’économie de marché, la création de partis politiques, et des élections libres n’a rien réglé. Les violences récurrentes perpétrées par l’armée depuis l’indépendance du pays, acquise en 1948, se sont poursuivies. L’oppression et le mépris affiché pour les libertés fondamentales sont toujours de règle alors que les militaires, qui prétendent dans les pagodes respecter les principes fondamentaux du Bouddhisme, se sont alliés au clergé bouddhique pour légitimer leur pouvoir. La volonté des militaires de se maintenir au pouvoir est proportionnée aux profits qu’ils retirent de leur position dominante ; 1- Un Etat qui n’est jamais sorti de l‘après-guerre, 2- La Voie Birmane vers le Socialisme (1962-1988), 3- La reconquête de la Birmanie par son armée, 4- La coercition : une série de techniques pour réduire les opposants, 5- Les répercussions du régime birman en Asie du sud-est. - (GL)


Type de document :
Article de monographie

Source :
Collection Géographie, issn : 1761-841X, 2008, p. 9-59, nombre de pages : 51

Date :
2008

Identifiants :
isbn : 978-2-84050-571-6

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Presses de l'Université Paris-Sorbonne

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)