inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

De facto, displaced, tacit : the sovereign articulations of the Tibetan Government -in-Exile

Auteur(s) et Affiliation(s)

MCCONNELL, F.
Dept. of Geography, Queen Mary, Univ., London, Royaume-Uni


Description :
Sur la base d'une recherche ethnographique portant sur les institutions et pratiques politiques tibétaines en Inde, l'A. étudie un exemple de souveraineté en exil. La reconnaissance internationale fait défaut, et la souveraineté en droit sur un territoire manque, à la fois au Tibet et en exil. Cette administration revendique une représentativité officielle de la population tibétaine, remplit une certain nombre de fonctions étatiques en liaison avec la citoyenneté de la diaspora. Elle cherche à faire entendre sa voix dans la communauté internationale. Il est possible de démêler conceptuellement les questions d'Etat, de souveraineté et de territoire. La problématique met l'accent sur les éléments constitutifs de la souveraineté et sur leur articulation.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Political geography, issn : 0962-6298, 2009, vol. 28, n°. 6, p. 343-352, nombre de pages : 10, Références bibliographiques : 62 ref.

Date :
2009

Editeur :
Pays édition : Royaume-Uni, Oxford, Butterworth-Heinemann

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)