inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Protéger la nature, est-ce protéger la société ?

La nature enfermée ou l'aire protégée comme norme de protection d'un bien commun menacé

Auteur(s) et Affiliation(s)

AMELOT, X.
UMR 5185 ADES - Tempos - Maison des Suds, PESSAC, France
UMR 5185 ADES - Tempos - Maison des Suds, PESSAC, France


Description :
Entité spatiale par essence, l'aire protégée traduit une façon de construire des interrelations société-environnement et de normer la nature. La question des référentiels scientifiques, normatifs et cognitifs mobilisés pour fonder le dispositif spatial d'enfermement se pose. Il s'agit de voir en quoi l'aire protégée constitue un espace de confrontation entre des logiques et des représentations techniciennes, des besoins de nature, des logiques plus empiriques renvoyant aux pratiques et aux savoirs locaux et des approches scientifiques de la complexité. On peut s'interroger sur le sens d'une production de territoires du dedans et du dehors par la norme, prenant peu en compte les interactions des dynamiques environnementales, sociales et économiques. Exemple de Madagascar.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Géographie et cultures (Paris), issn : 1165-0354, 2009, n°. 69, p. 81-96, nombre de pages : 16, Références bibliographiques : 41 ref.

Date :
2009

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Editions L'Harmattan

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)