inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Les réfugiés tibétains en Inde : nationalisme et exil

Auteur(s) et Affiliation(s)

BENTZ, A.-S.
Université Toulouse 1 Capitole, Toulouse, France


Description :
Un exil forcé a débuté avec la fuite du Dalaï-Lama en 1959, qui se perpétue aujourd'hui. L'Inde occupe une place singulière car elle est le pays qui abrite le plus grand nombre de réfugiés tibétains et le pays où s'est constitué le mouvement nationaliste tibétain de l'exil.La question se pose des rapports entre le nationalisme et l'exil chez les réfugiés de l'Inde, partant de l'hypothèse classique que l'exil a pour effet d'accentuer le sentiment nationaliste des exilés. L'A. se demande à quoi ressemble ce nationalisme, quel est l'impact de l'Inde sur le mouvement nationaliste, et comment les réfugiés conçoivent la nation tibétaine. Elle pose la question de savoir si la nation revêt une forme particulière parce qu'elle se développe en exil et en Inde.


Type de document :
Monographie

Source :
Collection de l'Institut de hautes études internationales et du développement, 2010, 264 p., Références bibliographiques : 23 p.

Date :
2010

Editeur :
Pays édition : Suisse, Genève ; Paris, Institut de hautes études internationales et du développement ; Presses Universitaires de France

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)