inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Nouvelles mobilités dans les Suds

Madagascar, île immobile ? Paradoxes, contrainte et essor des mobilités dans un pays du Sud

Auteur(s) et Affiliation(s)

Institut de Géographie, Université de Reims, Reims, France
LOMBARD, J.
IRD, UMR PRODIG 8586, Bondy, France
NINOT, O.
UMR 8586 PRODIG / CNRS, Université Paris 1, Université Paris IV, Université Paris 7, EPHE, IRD, Paris, France


Description :
Madagascar connaît une migration d'élites originale et elle accueille des migrants, ce qui traduit son insertion dans des flux mondialisés (par exemple les commerçants chinois). Des fonts pionniers se développent à l'échelle nationale, liés à des cultures exportatrices ou à des gisements de pierres précieuses. Ils créent des mobilités intenses et des recompositions spatiales, et ils impliquent des acteurs migrants étrangers. Les migrations permanentes ou saisonnières, nombreuses, contribuent à redessiner la répartition ethnique du peuplement. Il existe d'intenses mobilités, tant intra-urbaines qu'entre villes et campagnes, révélant des stratégies d'adaptation pour surmonter les crises.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Espace populations sociétés (Villeneuve d'Ascq), issn : 0755-7809, 2010, n°. 2-3, p. 237-249, nombre de pages : 13, Références bibliographiques : 21 ref.

Date :
2010

Editeur :
Pays édition : France, Villeneuve d'Ascq, Université des sciences et techniques

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)