inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Approches spatiales multiscalaires en climatologie

Agrégation des données de températures en Bourgogne : sensibilité aux échelles de temps

Auteur(s) et Affiliation(s)

CUCCIA, C.
Centre de Recherches en Climatologie, CNRS UMR 5210, Univ. Bourgogne, Dijon, France
BOIS, B.
Inst. Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot, Univ. Bourgogne, Dijon, France
CAMBERLIN, P.
Centre de Recherches en Climatologie, CNRS UMR 5210, Univ. Bourgogne, Dijon, France
RICHARD, Y.
Centre de Recherches en Climatologie, CNRS UMR 5210, Univ. Bourgogne, Dijon, France


Description :
Dans le but d'agréger les données de températures en Bourgogne, les AA. ont utilisé une méthode déterministe : les splines partielles en plaques minces. Afin d'étudier la sensibilité aux échelles de temps de la pertinence de ces estimations, cette méthode est appliquée aux pas de temps annuel, mensuel et quotidien pour les années 1991 et 2003. L'altitude est intégrée dans la procédure d'interpolation, comme covariable environnementale. La performance de l'interpolation est évaluée par validation croisée. Globalement, les températures minimales sont bien moins estimées que les températures maximales et ce quel que soit le pas de temps. Certains mois (janvier, juin), les températures sont mieux estimées que d'autres (février). Enfin, au pas de temps quotidien, la variabilité des résultats est très importante. Ces résultats ne dépendent pas nécessairement de la bonne ou mauvaise relation entre la température et l'altitude.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Bulletin de l'Association de géographes français, issn : 0004-5322, 2010, vol. 87, n°. 2, p. 261-273, nombre de pages : 13, Références bibliographiques : 7 ref.

Date :
2010

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Association de géographes français

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)