inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Question foncière et dynamiques territoriales dans les pays du Sud

Une négociation foncière introuvable ? L'exemple du Mayo-Rey dans le nord du Cameroun

Auteur(s) et Affiliation(s)

CHALÉARD, J.-L.
Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR Prodig 8586-CNRS, Paris, France


Description :
Dans le lamidat peul le plus puissant du nord Cameroun, un marquage foncier a été inauguré après 1996 sur des limites litigieuses, dans une zone de cohabitation entre migrants et autochtones. Le pouvoir traditionnel a arrêté le processus après huit années de bornage, affimant par là sa primauté sur la terre. L'administration centrale est absente du foncier, et le gouvernement accepte un retrait de l'Etat, négocié sur la base d'intérêts électoraux bien compris. Société civile et ONG sont inexistantes. Les officines de développement en charge du foncier se trouvent sans recours face aux seuls pouvoirs traditionnels. Toute négociation de sécurisation foncière semble devenir alors impossible.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Annales de géographie (Paris), issn : 0003-4010, 2010, vol. 119, n°. 676, p. 657-677, nombre de pages : 21, Références bibliographiques : 17 ref.

Date :
2010

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Armand Colin

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)