inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Violence sits in places? Cultural practice, neoliberal rationalism, and virulent imaginative geographies

Auteur(s) et Affiliation(s)

SPRINGER, S.
Department of Geography, Univ. of Otago, Dunedin, Nouvelle-Zelande


Description :
A travers le concept de géographie de l'imagination, l'A. analyse l'approche néoliberale selon laquelle certains peuples sont prédestinés à la violence. Il critique l'approche de la violence limitée à un lieu et concentre son étude sur la géographie relationnelle qui traite à la fois du lieu et de la violence. Il montre que toute l'humanité est soumise à la violence mais que l'on peut aussi la rejeter. Il propose une autre géographie qui permette de mieux comprendre l'Autre, fondée sur l'admiration mutuelle, le respect et sur la solidarité.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Political geography, issn : 0962-6298, 2011, vol. 30, n°. 2, p. 90-98, nombre de pages : 9, Références bibliographiques : 93 ref.

Date :
2011

Editeur :
Pays édition : Royaume-Uni, Oxford, Butterworth-Heinemann

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)