inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Contribution of the RADARSAT-1 RSO data for the study of soil moisture in semi-arid area : involvement for the hydrological modeling

La réalité de terrain en télédétection : pratiques et méthodes (Saint Foy, 13-17 octobre 1997)

Apport des données RSO de RADARSAT-1 à l'étude de l'humidité des sols d'une zone semi-aride : implication pour la modélisation hydrologique

Auteur(s) et Affiliation(s)

HOUSSA, R.
Département des sciences du sol, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, B.P. 6202, Rabat-Instituts, Rabat, Maroc
MERZOUK, A.
Département des sciences du sol, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, B.P. 6202, Rabat-Instituts, Rabat, Maroc
Département des sciences du sol, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, B.P. 6202, Rabat-Instituts, Rabat, Maroc
DHMAN, H.
Administration des eaux et forêts et de la conservation des sols, Chellah, Rabat, Maroc


Description :
Le suivi de l'humidité du sol dans l'espace et dans le temps constitue un élément-clé des modèles hydrologiques utilisés pour l'étude des ressources en eau et l'aménagement des bassins versants. Le signal radar est sensible à l'humidité du sol et des algorithmes simples et réversibles ont été mis au point pour l'interprétation en routine d'une série temporelle des mesures hyperfréquences. On présente ici un exemple d'utilisation d'un modèle simple et réversible pour vérifier la possibilité d'utilisation du signal rétrodiffusé de la bande C (3,75-7,5 cm) du nouveau capteur RSO de RADARSAT-1 pour la discrimination des sols en fonction de leur potentiel de drainage. La zone d'étude est le bassin versant de Telata connu par sa topographie très accidentée, son potentiel de drainage faible et son couvert végétal très varié. La cartographie de l'occupation du sol à partir d'une image TM montre 5 classes qui sont le matorral dense, le matorral clair, les cultures, les sols nus et l'eau. Dans un premier temps, la comparaison entre les valeurs de coefficient de rétrodiffusion et celles de l'humidité équivalente, pour des zones-témoin ayant la même pente et le même couvert végétal, montre un coefficient de corrélation faible (r = 0,35). L'intégration d'un terme de correction de l'angle d'incidence local dans un modèle réversible utilisant une fonction linéaire du signal radar et de l'humidité équivalente des sols montre que la variabilité spatiale de la rugosité du sol influence fortement la rétrodiffusion radar. Donc, si on tient compte de la répartition spatiale de la rugosité du sol, le modèle réversible reproduit bien les variations du signal de RSO avec la teneur en eau du sol et l'angle d'incidence. Ceci ouvre donc, des champs d'application multiples pour les données RSO dans le domaine de la modélisation hydrologique.


Type de document :
Congrès

Source :
AUPELF-UREF, 7, Sainte Foy PQ, Canada, 1997-10-13, Universités francophones. Actualité scientifique, 1998, p. 309-317, Collation : Illustration ; Tableau, Références bibliographiques : 1 p.1/4

Date :
1998

Identifiants :
isbn : 2-920021-84-2

Editeur :
Pays édition : Canada, AUPELF-UREF, Montréal

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)