inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Feasibility study : archaeological site detection and geomorphological cartography in Syria by exploitation of ERS-1 RSO and SPOT-2 HRV image integrated in a GIS

La réalité de terrain en télédétection : pratiques et méthodes (Saint Foy, 13-17 octobre 1997)

Étude de faisabilité : détection de sites archéologiques et cartographie géomorphologique en Syrie par l'exploitation d'images RSO de ERS-1 et HRV de SPOT-2 intégrées dans un SIG

Auteur(s) et Affiliation(s)

CLOSSON, D.
Université de Liège, Laboratoire de géomorphologie et télédétection, allée du 6 Août, 2, bât. B-11, 4000 Liège, Belgique
OZER, A.
Université de Liège, Laboratoire de géomorphologie et télédétection, allée du 6 Août, 2, bât. B-11, 4000 Liège, Belgique
TUNCA, Ö.
Université de Liège, Service d'assyriologie et d'archéologie de l'Asie antérieure, 32, place du 20 Août, 4000 Liège, Belgique


Description :
Dans cette étude, on a pour objectifs de mesurer la contribution de la télédétection à la connaissance du système paléogéographique et de cibler la ou les partie(s) du spectre électromagnétique susceptible(s) de convenir le mieux en prospection archéologique. Une base de données cartographiques est réalisée sur une zone-témoin syrienne centrée sur les sites de Terqa (3e/2e millénaire av. J.-C.) et Doura Europos (Haut-Empire Romain). On montre que la connaissance de l'affectation du sol participe à la mise en évidence d'éléments géomorphologiques remarquables ainsi qu'à la découverte des relations entre tous les éléments du paysage. Le croisement des images avec des données thématiques permet d'ajuster et de compléter des informations et d'effectuer des prévisions. Les images satellitaires sont rarement d'une utilité directe dans les travaux de terrain à cause de leur échelle. Elles fournissent cependant des spatiocartes qui donnent un autre point de vue que les cartes topographiques généralement utilisées. En fournissant des données originales, elles contribuent à améliorer la réflexion sur le problème de la localisation de sites à prospecter. Des deux capteurs analysés (RSO de ERS-1, HRV de SPOT-2), celui du satellite SPOT-2 fournit les images qui conviennent le mieux pour cet usage. L'étude est cependant beaucoup trop limitée pour diminuer la valeur des images radars.


Type de document :
Congrès

Source :
AUPELF-UREF, 7, Sainte Foy PQ, Canada, 1997-10-13, Universités francophones. Actualité scientifique, 1998, p. 281-288, Collation : Illustration, Références bibliographiques : 5 ref.

Date :
1998

Identifiants :
isbn : 2-920021-84-2

Editeur :
Pays édition : Canada, AUPELF-UREF, Montréal

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)