inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Preprocessing techniques of photometrical data

La réalité de terrain en télédétection : pratiques et méthodes (Saint Foy, 13-17 octobre 1997)

Techniques de prétraitement des données photométriques

Auteur(s) et Affiliation(s)

KONARE, A.
Laboratoire de physique de l'atmosphère, Université de Cocody, 22 B.P. 582, Abidjan, Cote d' ivoire
BERTRAND, J.
Laboratoire de physique de l'atmosphère, Université de Cocody, 22 B.P. 582, Abidjan, Cote d' ivoire
LEGRAND, M.
Laboratoire d'optique atmosphérique, Université des sciences et technologique de Lille, Bât. P5, 59655 Villeneuve d'Ascq, France
DEVAUX, C.
Laboratoire d'optique atmosphérique, Université des sciences et technologique de Lille, Bât. P5, 59655 Villeneuve d'Ascq, France
CLARK, I.
Laboratoire de physique de l'atmosphère, Université de Cocody, 22 B.P. 582, Abidjan, Cote d' ivoire


Description :
Ce travail a pour objectif principal une meilleure maîtrise de l'utilisation des mesures photométriques pour la détermination de la charge de l'atmosphère en aérosol et en vapeur d'eau. Les prétraitements des données photométriques brutes effectués en routine sont une étape très importante pour le suivi de l'état des instruments ainsi que pour l'exploitation des données. Pour cela, nous avons recensé les effets additifs responsables des anomalies de mesures, estimé leur importance relative et proposé des méthodes appropriées de correction de leurs effets. C'est ainsi que nous avons montré que lorsque les mesures contaminées par les nuages et celles issues des mauvaises visées sont éliminées, la principale source d'erreur sur la valeur des épaisseurs optiques des aérosols provient de la détermination d'une mauvaise constante d'étalonnage (cas du canal 368 nm du photomètre) et de l'échauffement anormal des détecteurs qui affecte le signal à 1 020 nm. Des méthodes de corrections ont permis de faire passer la constante d'étalonnage à 368 nm de 3 460 à 3 835, soit une augmentation de 0,11 de l'épaisseur optique des aérosols à 12 TU et de corriger l'effet de température sur les épaisseurs optiques des aérosols à 1 020 nm.


Type de document :
Congrès

Source :
AUPELF-UREF, 7, Sainte Foy PQ, Canada, 1997-10-13, Universités francophones. Actualité scientifique, 1998, p. 161-168, Références bibliographiques : 10 ref.

Date :
1998

Identifiants :
isbn : 2-920021-84-2

Editeur :
Pays édition : Canada, AUPELF-UREF, Montréal

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)