inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Supply of remote sensing and GIS to inventories and to rangeland survey in Morocco

La réalité de terrain en télédétection : pratiques et méthodes (Saint Foy, 13-17 octobre 1997)

Apport de la télédétection et des SIG à l'inventaire et au suivi des parcours au Maroc

Auteur(s) et Affiliation(s)

Centre royal de télédétection spatiale (CRTS), 16 bis, avenue de France, Agdal, Rabat, Maroc
LEFEVRE, M.-J.
Centre national d'études spatiales (CNES), 18, avenue Édouard-Belin, 31055 Toulouse, France


Description :
Le projet Geostat-Maroc a été mis sur pied dans le but de développer une méthodologie basée sur la télédétection et les SIG, qui permettra de produire l'inventaire des parcours au niveau national de façon rapide et moins coûteuse. L'approche méthodologique qui a été suivie se compose des étapes suivantes : 1) stratification des terrains de parcours en 7 zones homogènes en utilisant des cartes existantes à l'échelle du 1: 2 000 000 et le SIG; 2) mise en place d'un plan de sondage statistique constitué par un réseau de scènes HRV de SPOT en tenant compte de la stratification; 3) cartographie détaillée de la végétation à l'échelle 1: 50 000 dans trois zones-témoin correspondant à 3 parmi les 7 strates en utilisant pour chaque zone deux images multibandes HRV, durant la même campagne agricole 1991-1992 ; 4) élaboration d'un modèle statistique et estimation des superficies des faciès pastoraux. Le travail de terrain a été indispensable pour l'identification des espèces végétales dominantes, l'estimation du taux de recouvrement et la caractérisation des états de surface. Le repérage sur le terrain s'effectuait à l'aide de l'image, de cartes topographiques et d'un système de positionnement par satellite (GPS). La cartographie de la végétation a permis d'identifier selon les sites de 7 à 10 classes dont 3 à 5 espèces végétales (l'alfa, l'armoise, etc.). Les précisions de classification obtenues étant comprises entre 83 % et 86 %. Le recoupement des documents existants au moyen du SIG a permis de produire une carte de zonage des parcours à partir de laquelle on a dérivé une carte de fragilité potentielle. Les cartes de végétation et de zonage ont été exploitées dans l'élaboration d'un modèle d'extrapolation, qui a permis d'estimer la superficie totale des parcours en utilisant, comme données complémentaires, 115 Quick Look numériques de HRV de SPOT couvrant la presque totalité du pays. La précision de l'estimation de la superficie totale a été évaluée à 93 %. Les résultats des différentes composantes du projet ont été intégrés dans un SIG sous forme d'une base de données pastorales. Le coût total du projet, en mode opérationnel, a été estimé à environ un dollar américain par kilomètre carré.


Type de document :
Congrès

Source :
AUPELF-UREF, 7, Sainte Foy PQ, Canada, 1997-10-13, Universités francophones. Actualité scientifique, 1998, p. 251-259, Références bibliographiques : 16 ref.

Date :
1998

Identifiants :
isbn : 2-920021-84-2

Editeur :
Pays édition : Canada, AUPELF-UREF, Montréal

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)