inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Analysis of forest structures from Saint-gobain and Coucy-Basse (Aisne, France) with satellite imaging and field survey : choice of a sampling step

La réalité de terrain en télédétection : pratiques et méthodes (Saint Foy, 13-17 octobre 1997)

Analyse des structures forestières des forêts de Saint-Gobain et de Coucy-Basse (Aisne, France) à l'aide de l'imagerie satellitaire et de l'enquête de terrain : choix d'un pas d'échantillonnage

Auteur(s) et Affiliation(s)

GODARD, V.
Université de Paris 8 et Centre de biogéographie-écologie UMR 180 CNRS, École normale supérieure, Le Parc, 92211 Saint Cloud, France
SIMON, L.
Université de Paris 1 et Centre de biogéographie-écologie UMR 180 CNRS, École normale supérieure, Le Parc, 92211 Saint Cloud, France


Description :
L'utilisation, dans le cadre d'un inventaire des structures forestières, de méthodes d'échantillonnage relevant des sondages spatiaux, où l'échantillon est une surface élémentaire appelée ici segment, nécessite de déterminer la taille de l'échantillon, le nombre de ces échantillons et leur espacement. Dans la mesure où nous souhaitions comparer nos résultats à ceux de l'Inventaire forestier national (IFN), nous avons calé la taille des segments sur ceux de l'IFN, dont la surface est d'un hectare. En revanche, l'espacement de nos échantillons était incompatible avec celui, trop lâche, de l'IFN, déterminé, en l'occurrence, pour l'échelle départementale. Nous avons donc eu recours à une technique de géostatistique, l'analyse variographique, ici sur imagerie satellitaire, pour déterminer le pas d'échantillonnage des segments. Avec des données satellitaires des capteurs HRV de SPOT, enregistrées à trois dates différentes et dans les deux modes (panchromatique et multibande), nous avons analysé et comparé la dépendance spatiale du secteur forestier public de Saint-Gobain/Coucy-Basse (Aisne, France) où devait se dérouler l'inventaire. L'analyse des variogrammes indique que le pas d'échantillonnage le plus adapté est d'au moins 900 m sur l'axe N-S et d'au moins 750 m sur l'axe E-O. Ce pas permet de tracer un carroyage systématique où, à l'intérieur de chaque maille, sera tiré aléatoirement un segment d'un hectare, soit un taux de 0,85 % correspondant à 76 segments répartis sur le massif forestier de Saint-Gobain/Coucy-Basse.


Type de document :
Congrès

Source :
AUPELF-UREF, 7, Sainte Foy PQ, Canada, 1997-10-13, Universités francophones. Actualité scientifique, 1998, p. 45-53, Références bibliographiques : 9 ref.

Date :
1998

Identifiants :
isbn : 2-920021-84-2

Editeur :
Pays édition : Canada, AUPELF-UREF, Montréal

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)