inscription
Portail d'information géographique
Aperçu de la ressource :


Auteurs :
D'Ercole, Robert

Description :

International audience

La recherche dans les pays en développement est un jeu d’équilibre complexe, joignant le souci de produire une recherche de qualité, dite recherche d’excellence, reconnue et validée dans le monde de la recherche au Nord, ainsi qu’une recherche socialement utile répondant aux attentes des partenaires du Sud, ces derniers étant essentiels dans la recherche que mène l’IRD. Ces deux finalités qui, d’une certaine manière reflètent le décalage existant entre la recherche sur le développement et la recherche pour le développement, peuvent paraître contradictoires, surtout lorsqu’on travaille, ce qui est le cas pour l’équipe PACIVUR, dans des domaines qui touchent à la protection et la sécurité des personnes. Elles peuvent paraitre contradictoires pour diverses raisons, parmi lesquelles : - de manière générale, ce qui fait la validité et l’excellence de la production scientifique n’est pas du même ordre que ce qui est recevable dans le monde social ; - les critères de validation de la recherche au Sud, surtout en sciences sociales, ne sont généralement pas les mêmes qu’au Nord, ne serait-ce que parce que les chercheurs du Sud sont souvent engagés dans des activités opérationnelles ; - la recherche scientifique questionne le fonctionnement du monde, produit des débats, alimente des controverses, dont les implications sociales sont le plus souvent assez limitées ; elle établit des liens directs mais lointains entre par exemple des questions d’environnement et de risques, identifiées localement sur un territoire, et les dynamiques sociales et économiques très globales, ce qui fait qu’il est difficile de formuler des réponses en dehors du champ politique global alors que se sont souvent des réponses de proximité, à grande échelle dont on a besoin. Dans ce contexte, le programme PACIVUR et le programme antérieur mené par la même équipe à Quito tentent de concilier deux approches : produire une recherche utile en étant à l’écoute des partenaires opérationnels situés au Sud, mais en même temps garder ses qualités de chercheur en innovant dans les problématiques, la conceptualisation et les méthodes. Ceci dit, l’idée qui régit le fonctionnement de PACIVUR est de produire une recherche à portée sociale qui soit en même temps une recherche scientifique de qualité, plutôt qu’une recherche d’excellence susceptible d’être utile. Cette différence est essentielle car elle a des conséquences conceptuelles et méthodologiques fortes.



Mots-clés :
Quito - population locale - protection sécurité - Pérou - programme de recherche - pays en développement - [SHS] Humanities and Social Sciences - [SHS.GEO] Humanities and Social Sciences/Geography - [SHS.SOCIO] Humanities and Social Sciences/Sociology

Editeur :
HAL CCSD

Langue :
fr

Type de document :
info:eu-repo/semantics/conferenceObject, Conference papers

Source :
Les sciences sociales et la diffusion des savoirs dans l’espace public; https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01266209; Les sciences sociales et la diffusion des savoirs dans l’espace public, Jan 2013, Marseille, France

Date :
2013-01-31

Contributeurs :
Pôle de recherche pour l'organisation et la diffusion de l'information géographique (PRODIG) ; Université Panthéon-Sorbonne (UP1) - Institut de Recherche pour le Développement (IRD) - École pratique des hautes études (EPHE) - Université Paris-Sorbonne (UP4) - Université Paris Diderot - Paris 7 (UPD7) - Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
Environnement urbain (URBI)

Identifiants :
halshs-01266209
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01266209

Couverture :

Marseille, France