inscription
Portail d'information géographique
Aperçu de la ressource :


Auteurs :
San Emeterio, José Luis

Description :

International audience

This article analyzes the changes which have occurred in land occupation and vegetation cover over the past few decades in a number of villages scattered along the bioclimatic gradient in the South-West of Niger, from the Tillabéry-Filingué line in the North to Gaya (on the Niger-Benin border) in the South. Diachronic analyses were performed based on satellite photographs (CORONA March and October 1965) or aerial photographs (IGN mission in March 1975) which were compared to current Google Earth photographs. These analyses were then confronted to interviews conducted in the various villages as well as to surveys of the state of the vegetation. If researchers emphasize the resumption of rainfall since the mid-1990s, they also show that the South-West of Niger paradoxically presents an increased socio-environmental vulnerability. It seems possible to generalize this observation at the scale of the two regions. However, the research undertaken here leads to a more nuanced conclusion : when data are disaggregated, the situation looks very diversified, revealing, independently from the bioclimatic gradient and from the meridian differentiation linked with the fossile valleys (dallols), situations where the vulnerability of both populations and ecosystems appears more or less pronounced.

Cet article analyse les changements intervenus dans l’occupation du sol et le couvert végétal au cours des dernières décennies dans un ensemble de villages échelonnés le long du gradient bioclimatique dans le sud-ouest du Niger, depuis la ligne Tillabéry-Filingué au nord jusqu’à Gaya, à la frontière nigéro-béninoise au sud. Des analyses diachroniques d’images ont été réalisées à l’aide d’images satellitaires (CORONA mars et octobre 1965) ou de photographies aériennes (mission IGN mars 1975) comparées à des images actuelles Google Earth. Ces analyses sont confrontées aux entretiens réalisés dans les différents villages ainsi qu’aux relevés sur l’état de la végétation. Si les chercheurs soulignent la reprise des précipitations depuis le milieu des années 1990, ils montrent aussi que le sud-ouest du Niger présente, de façon apparemment paradoxale, une vulnérabilité socio-environnementale accrue. Ce constat semble pouvoir être généralisé à l’échelle de l’ensemble des deux départements. Pourtant, la démarche entreprise amène à nuancer le tableau : lorsque l’on désagrège les données, à l’échelle des villages, la situation apparaît très diversifiée, révélant, indépendamment du gradient bioclimatique nord-sud et, dans une moindre mesure, de la différenciation méridienne imposée par les vallées fossiles (dallols), des situations où la vulnérabilité des populations et des écosystèmes apparaît plus ou moins forte.



Mots-clés :
couvert végétal - Gradient bioclimatique - Changements socio-environnementaux - paysage - Sahel - Niger - [SHS.GEO] Humanities and Social Sciences/Geography

Editeur :
HAL CCSD, VertigO

Langue :
fr

Type de document :
info:eu-repo/semantics/article, Journal articles

Source :
ISSN: 1492-8442; VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement; https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01282916; VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2013, 13 (3), <10.4000/vertigo.14456>

Date :
2013-12-30

Contributeurs :
Pôle de recherche pour l'organisation et la diffusion de l'information géographique (PRODIG) ; Université Panthéon-Sorbonne (UP1) - Institut de Recherche pour le Développement (IRD) - École pratique des hautes études (EPHE) - Université Paris-Sorbonne (UP4) - Université Paris Diderot - Paris 7 (UPD7) - Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
Pléiade ; Université Paris 13
Étude des Structures, des Processus d’Adaptation et des Changements de l’Espace (ESPACE) ; Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) - Aix Marseille Université (AMU) - Université Nice Sophia-Antipolis (UNS) - Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
Cités, Territoires, Environnement et Sociétés (CITERES) ; Université François Rabelais - Tours - Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
ANR-08-VULN-0003, ECLIS, Contribution of livestock systems to the reducation of rural population vulnérability and to the promotion of their adaptability to climate and society changes in sub-Saharian Africa(2008)

Identifiants :
hal-01282916
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01282916
DOI : 10.4000/vertigo.14456

Relations :

info:eu-repo/semantics/altIdentifier/doi/10.4000/vertigo.14456