inscription
Portail d'information géographique

Titre

Repenser l'économie politique des conflits contemporains sur la question de l'eau en Turquie : espaces, structures et agentivité d'une perspective comparative.

Sujet

Arhavi
Aralik
Turquie
Asie du Sud-Ouest
Asie
Périurbanisation
Approvisionnement en eau
Mouvement social
Ecologie politique
Sociologie rurale

Description

Cet écrit s'intéresse au rôle de l'économie politique dans les mobilisations rurales contemporaines. En mettant l'accent sur les récentes luttes pour l'eau en Turquie, contre les centrales hydroélectriques « au fil de l'eau (SHP). La recherche creuse principalement les facteurs sociétaux et économiques qui rendent possible ou empêchent l'émergence de mobilisations fortes, à travers la comparaison des réactions contre les projets SHP dans quatre localités de la région de l'est de la mer Noire - Kavak (Arhavi) et Aralik (Borcka)- et son arrière-pays Tortum (villages de Pehlivanli et Bagbasi).La logique principale derrière cette comparaison croisée est de déterminer si il y a une relation entre les formes de vies rurales, principalement définies en termes de productions, marché, place dans le système économique général, migrations et viabilité des espaces, et des mobilisations politiques contre les constructions de SHP combinées avec d'autres raisons existantes pouvant mener à une agitation ou des conflits. Dans ce contexte, j'appuierai la thèse que Kavak (Arhavi) et Aralik (Borçka) sont devenus des espaces péri-urbains à travers la transformation particulière par laquelle ils sont passés. Le caractère péri-urbain a facilité le voyage des idées et des schémas de politisations urbaines dans les villes natales des citadins. Dans le cas particulier d’ Arhavi, l'effet de la ville dans la mobilisation anti-SHP est évident. Un groupe de personnes originaires d'Arhavi qui peuvent être qualifiés de nouvelle classe moyenne ont été pionniers de la résistance. Ils ont rendu possible des alliances plus larges et ont contribué au renforcement d'une résistance carnivalesque avec des rituels, une réinvention des traditions et des micro-identités. A Aralik par contre, malgré toutes les tentatives, un modèle similaire n'a pas pu être atteint. Le modèle de migration rurale-urbaine a laissé un espace socio-économique viable dans la ville de Arhavi alors que celle de Aralik a été négativement impactée par ces migrations rurales-urbaines, ce qui peut alors être considéré comme un facteur de non-viabilité. Au contraire des petits villages de l'est de la Mer Noire producteurs de petites marchandises, les vallées arides de Tortum abritent des maisons de paysans, qui pratiquent une agriculture de subsistance. Ce type d'habitat a pu continuer à être viable malgré un statut socio-économique peu élevé. Le niveau de la population rurale est resté à peu près stable jusqu'au débit des années 2000. Comme la production est dépendante de l'irrigation, les SHP posent une menace sérieuse sur les moyens d'existence et cela a violemment mobilisé une population auparavant renfermée et docile. Cependant, le discours, le cadre, l'amplitude et les techniques de mobilisation sont complètement différents de ceux des espaces péri-urbains de la Mer Noire. L'amplitude de la mobilisation est directement reliée à celle de la menace sur les moyens de subsistance de la population à Bagbasi et Pehlivanli. Quand la menace est élevée, comme à Bagbasi, la mobilisation est forte. Inversement, quand la menace est faible, comme à Pehlivanli, et qu'il existe des opportunités amenées par la compagnie construisant les SHP qui permettent d'atténuer les effets sur les ressources, une mobilisation est peu susceptible d'arriver. De cela, j'affirme que les transformations spatio-économiques des localités qui transforment de manière inégale les configurations rurales en termes d'activités de production et de consommation ont un impact sur les schémas, discours et des modes des mobilisations rurales contemporaines. De ce fait, la thèse plaide pour un besoin de théorisation des mobilisations agraires contemporaines depuis cette perspective en mettant l'accent sur les transformations des moyens d'existence, les transformations et la viabilité de l'espace, la commercialisation de la production et la différenciation entre la paysannerie.

Créateur

Kavak, Sinem

Date

2016

Contributeur

Paris Saclay
Université de Boğaziçi. Istanbul

Droits

Copyright (Tous droits réservés)

Langue

fre

Identifiant

2016SACLN040

Discipline

Science politique

Directeur de thèse

Bastard, Benoit
Pérouse, Jean-François
Eder, Mine

Facette "ville"

Arhavi ; Aralik

Facette "pays"

Turquie

Facette "continent"

Asie