inscription
Portail d'information géographique

Recherche avancée

Etalement urbain et opérations immobilières périurbaines pour classes moyennes à Marrakech : production, peuplement et modes d'habiter

Auteur : Coslado Elsa

Discipline : Géographie

Université de soutenance

Tours

Année de soutenance

2015

Directeur de thèse

Signoles, Pierre

Description

Résumé

Depuis la fin des années 1990, la périphérie de Marrakech connaît un étalement urbain sans précédent. Il trouve son origine dans la multiplication des complexes touristiques, mais il est dû aussi au grand nombre d’opérations immobilières périurbaines, en particulier de celles destinées à un segment de clientèle spécifique, les classes moyennes. Ces opérations immobilières sont généralement réalisées dans le cadre de la production de masse de logements, dans un contexte foncier et immobilier tendu et à un moment où se systématisent les pratiques dérogatoires en matière d’urbanisme. Notre thèse examine les pratiques et les discours des promoteurs immobiliers, lesquels se révèlent être en grande partie le résultat d’une lente « construction » rendue possible par les politiques de l’Habitat qui se sont succédé au Maroc depuis l’Indépendance. Des Marrakchis, des Marocains provenant d’autres villes du Maroc, des Marocains résidents à l’étranger et, dans une moindre mesure, des Européens peuplent ces périphéries récentes à fonction « résidentielle » dominante. Les modes d’habiter de cette population hétérogène sont placés sous le signe de la mobilité, mais leur apparente ressemblance n’en cache pas moins bien des nuances, selon que l’on a affaire à des résidents « permanents » ou à des résidents « temporaires ».

Mots clés

 Marrakech
 Maroc
 Afrique du Nord
 Afrique
 Périurbanisation
 Etalement urbain
 Promotion immobilière
 Classe moyenne
 Mobilité résidentielle

Langue

fre

Numéro de thèses.fr

 2015TOUR1503

Droits

Copyright (tous droits réservés)