inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Mots-clés


Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser
Warning: ltrim() expects parameter 1 to be string, array given in /sites/geoprodig/www/web_main/themes/avantgarde-V2/items/show.php on line 172
Visualiser

Resolver, un art cubain de la débrouille : la gestion du quotidien des Vazquez, une famille transnationale dans la Cuba des années 2000

Auteur :
Mulet Pascual, Margalida
Direteur de thèse :
Cottereau, Alain
Université de soutenance :
Paris, EHESS

Date :
2016

Résumé:

Le présent travail est une ethnographie du quotidien cubain durant les années 2000. L’investigation a été menée au sein des ménages d’une famille multi-sites, prise à la fois comme base d’observation de la société et comme objet d’enquête. L’ethnographie par immersion a été échelonnée sur sept années (2007-2013). La principale implantation des ménages est à La Havane, une autre est en milieu rural, à Monte, dans l’Est de l’île d’où est originaire la famille, une troisième est aux États-Unis, à Miami. Les membres des ménages voyagent ou migrent d’un site à l’autre. L’enquête multi-sites par immersion a été complétée par l’exploitation d’archives inédites d’Oscar Lewis et de son équipe, archives écrites et orales d’une vaste enquête ethnographique collective sur la vie à Cuba durant la première décennie de révolution (1968-1970), dont les cartons ont été ré-ouverts pour la première fois à l’occasion de cette recherche. Le rapprochement permet d’accéder aux expériences vécues des Cubains dans leurs temps internes, et de les confronter à la mémoire de trois générations. Examinées au ras des expériences quotidiennes, les difficultés rencontrées par les Cubains ont donné lieu à un art particulier de la débrouille, qui donne leur unité à toutes les descriptions : le « resolver », la « résolution » des problèmes. Depuis les débuts de la Révolution, les Cubains ont été condamnés à l’invention de solutions, à la résolution permanente hors légalité face aux impasses de la vie économique constamment produites par un système sans cohérence. Ce système résultait pour partie d’un volontarisme utopique, pour partie d’un pragmatisme du pouvoir pour resolver à son tour les difficultés qu’il subissait ou suscitait. La créativité des gouvernés a été poussée si loin qu’elle a redessiné de fond en comble le système économique et social de l’île. Loin de l’idée d’une économie parallèle, l’ethnographie du resolver retrace un tissu social dont, pour ainsi dire, le gouvernement a fourni la chaîne autoritaire, et le peuple cubain, la trame improvisée. L’ethnographie est entrée dans les détails de l’art de joindre les deux bouts en recourant aux méthodes de l’ethnocomptabilité : compter et calculer comme les gens comptent, scruter les budgets de ménages et d’entreprises le plus souvent illégales, établir les rentabilités réelles de la débrouille économique. Il en résulte une sorte de phénoménologie du quotidien : se nourrir, se soigner, travailler, peser chaque élément de ressource et de dépense, prêter attention à la moindre activité, établir un suivi ethnographique de toutes sortes de parcours des biens et des personnes. La méthode accède à un niveau de détail inhabituel en procédant à des inventaires exhaustifs. Ces inventaires ethnographiques ont été particulièrement développés sur le ravitaillement et l’alimentation, révélant une sous-nutrition masquée par les données officielles, sur la polyactivité des citoyens combinant entreprises publiques et (ou) activités illégales, sur le coût de la santé dans les budgets familiaux et sur la solidarité transnationale entre les différents ménages, de l’île à Miami. En décrivant des situations surréalistes, l’enquête a relevé en même temps les manières multiples d’en rendre compte. Suivant une expression particulièrement significative d’un entrepreneur ethnographié, « le gouvernement joue à nous payer, nous jouons à travailler ». Le but de cette enquête n’a pas été de figer les significations instables relevées dans unesignification définitive, mais au contraire de faire ressortir les processus qui les agitent. Partie prenante de cette agitation, l’idiosyncrasie cubaine, restituée dans le théâtre de ses opérations, devient descriptible et traduisible.



Identifiants :
2016EHES0706

Langue :
fre

Droits :
Copyrigt (Tous droits réservés)