inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

L'américanité du Nord au Sud

De Chinatown à la banlieue hongkonguisée. La métamorphose de la communauté chinoise de Vancouver (Canada)

Auteur :
FOURNEL, T.

Description :
Avec une présence plus que centenaire sur la côte ouest nord-américaine, la place des Chinois dans la hiérarchie sociale a connu une transformation de grande ampleur. A travers des dynamiques interne et externe, le Chinois de Vancouver est passé de prémoderne, marginal et ghettoïsé à postmoderne, avant-guardiste et délibérément séparé. En tant que race inférieure peu familiarisée avec l'Occident, ces personnes ont dû se réfugier à Chinatown. Grâce à la nouvelle politique d'immigration canadienne, la communauté chinoise a grossi et a gagné en statut. Elle s'est regroupée spontanément en banlieue ou dans les quartiers cossus de l'ouest de la ville. Elle y importe un mode de vie consumériste venu de Hong Kong et une identité transnationale.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Géographie et cultures (Paris), issn : 1165-0354, 2003, n°. 45, p. 73-89, nombre de pages : 17, Collation : Illustration, Références bibliographiques : 36 ref.

Date :
2003

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Editions L'Harmattan

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)