inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

L'analyse en composantes principales de variables instrumentales appliquée à l'estimation des paléoclimats de la Grèce, il y a 18 000 ans in Bioclimatologie méditerranéenne.

Auteurs :
SABATIER, R.
VAN CAMPO, M.
LONG (G.) ed.,
PONS (A.) ed.,

Description :
Lors du dernier maximum glaciaire (18 000 BP), la Grèce a connu des hivers beaucoup plus froids et des étés sensiblement plus frais qu'actuellement, la vigueur des contrastes thermiques saisonniers s'accompagnant d'un redoutable déficit hydrique. Par-delà la précision sans doute illusoire des chiffres cités, l'essentiel est qu'avec des rythmes pluviométriques à franche culmination estivale, le climat n'avait encore rien de méditerranéen. (JPB).


Type de document :
Article de périodique

Source :
Bulletin de la Société botanique de France Paris, 1984, vol. 131, n°. 2-3-4, p. 85-96, Références bibliographiques : 20 réf.

Date :
1984

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)