inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Stochastic processes in Quantitative geography: a British view.

Auteurs :
CULLING, E.
WRIGLEY, N.
BENNETT, R. J.

Description :
Historique de la formalisation de la théorie des processus stochastiques en liaison avec le pont jeté par Kolmogorov entre la théorie des probabilités et la théorie de la mesure. Si les applications en géographie sont déjà anciennes (Hagerstrand dans les années 50), les applications les plus nombreuses intéressent la géographie physique. Les méthodes d'estimation liées à la disponibilité de données continues (en hydrologie par exemple) ont poussé les scientifiques à utiliser les méthodes de filtrage telle celle de Kalman. Un des apports les plus intéressants est l'ouverture faite par les objets fractals de B. Mandelbrot, et l'introduction et la dimension d'Hausdorff. Si cette contribution n'est que partielle, elle s'appuie sur les apports les plus intéressants de la décennie écoulée. (Cch).


Type de document :
Monographie

Source :
, p. 202-211, Références bibliographiques : 81 réf.

Date :
1981

Identifiants :
isbn : 0-7100-0731-0

Editeur :
Pays édition : Royaume-Uni, London, Routledge and Kegan Paul Ltd

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)