inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

A comparatrice study of some stochastic methods and autoprojective models for spatial processes in Special issue of papers from Germany and Austria.

Auteurs :
NIPPER, J.
STREIT, U.

Description :
Les processus stochastiques spatiaux montrent souvent une persistance marquée. Plusieurs méthodes statistiques ont déjà été développées pour analyser ces effets de persistance, dépendant de la direction et de la distance. Il existe, entre l'autocorrélation spatiale et la théorie des variables régionalisées des différences et des similitudes que les AA. illustrent ici à l'aide d'exemples. L'utilisation de méthodes géostatistiques pour modéliser des processus spatiaux tels que les modèles SAR (spatial autoregressive) et la méthode du krigeage. Les modèles SAR représentent des persistances spatiales comme caractéristiques des structures à dépendance endogène, alors que le krigeage est plus pragmatiquement orienté vers l'interpolation et l'extrapolation des données. L'utilité de ces modèles pour la prévision spatiale et pour l'estimation de moyennes spatiales est minutieusement décrite et les AA. les comparent aux autres méthodes conventionnelles.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Environment and planning A London, 1982, vol. 14, n°. 9, p. 1211-1231, Références bibliographiques : 53 réf.

Date :
1982

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)