inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Problèmes méthodologiques de la simulation de pluies. Application à l'étude de l'érodibilité des sols in Comptes rendus = Proceedings.

Auteurs :
VALENTIN, C.
VOGT, H.
VOGT, T.
Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg
Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar

Description :
L'étude de l'érosion hydrique sous pluies simulées permet une analyse fine des phénomènes de splash et de cisaillement en fixant le maximum de paramètres. La mise au point et l'utilisation de deux types de simulateurs de pluie par les pédologues et les hydrologues de l'ORSTOM ont montré que cette technique réclame certaines conditions: les caractéristiques des pluies artificielles doivent être aussi proches que possible de celles des pluies naturelles| la durée de chaque pluie doit être suffisante pour permettre l'obtention du régime permanent de ruissellement de la région concernée et il existe une longueur minimale de parcelle en-dessous de laquelle le ruissellement n'acquiert pas une force érosive suffisante| les variations saisonnières de l'érodibilité n'étant pas négligeables, les mesures ne doivent pas être limitées à une courte période de l'année. Ces conditions étant réunies, il est possible d'obtenir des valeurs de K et de C comparables à celles obtenues sous pluies naturelles pendant de très longues périodes (10-15ans). (l'A.).


Type de document :
Congrès

Source :
Colloque sur l'érosion agricole des sols en milieu tempéré non méditerranéen=Seminar on agricultural soil erosion in temperate non mediterranean climate, 1979, p. 117-122

Date :
1979

Editeur :
Pays édition : Inconnu

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)