inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Quand une majorité devient une minorité: les métis francophones de l'Ouest canadien

Auteur :
MARTEL, G.

Description :
Les Métis francophones constituaient en 1870 un peu plus de la moitié de l'ensemble de la population métisse de la colonie de la Rivière-Rouge (province du Manitoba). Grâce à leur unité de langue et de religion, à leur mode d'occupation du sol et de genre de vie, ces Métis avaient développé une certaine conscience nationale qui pouvait leur permettre de revendiquer, au nom de leur ascendance indienne, un droit de propriété sur les territoires du Nord-Ouest. Après 1870, une évolution très rapide sur le plan démographique, économique, culturel et même écologique a sapé cette organisation. Une portion de l'ancienne majorité s'est lancée en 1884-85 dans un mouvement millénariste, qui a été écrasé par les forces armées canadiennes.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Les cahiers de géographie de Québec Québec, 1979, vol. 23, n°. 58, p. 73-98, Références bibliographiques : 10réf.

Date :
1979

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)