inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Gravity models and spatial autocorrelation, or atrophy in urban and regional modelling

Auteur :
SAYER R. A.,

Description :
Les problèmes d'interaction spatiale et de leur modélisation ont fait l'objet d'un certain nombre de contributions depuis 1972, lorsque Curry a fait le point sur les modèles gravitaires et les modèles de maximisation de l'entropie. Cependant ces modèles ne tiennent pas compte de l'effet de l'autocorrélation spatiale sur le paramètre de friction de la distance. Exposé des derniers travaux les plus significatifs dans ce domaine, des relations entre dimensions spatiale, temporelle et processus. Réflexion théorique sur les bases conceptuelles de la modélisation, sur les causes invoquées du comportement spatial: critique d'une tendance séparatiste spatiale qui présente les processus et leurs facteurs déterminants en termes purement géométriques ou statistiques statiques. (Cch).


Type de document :
Article de périodique

Source :
Area. The journal of the Institute of British geographers, 1977, vol. 9, n°. 3, p. 183-189

Date :
1977

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)